Vous êtes ici : Accueil -> Distance -> Récits -> Pointe de l'Au - Dent du Midi - St-Légier

Récit de vol : Pointe de l'Au - Dent du Midi - St-Légier

lundi 2 août 2004


C’est les vacances d’été. On décide de monter en famille aux Crosets.

On prend le télésiège pour monter aux Mossettes. Je décolle pour un vol de m...e et pose 18 minutes + tard au pied de l’installation. Ca commence bien !

La seule chose qui m'a apportée un peu de réconfort dans ce grand moment de solitude, c'est la charmante préposée musclée et bronzée qui charge les vélos.

Je remonte et applique un rite tribal cher à Mathieu. Cela consiste à étaler voile et sellette dans la seule beuze du terrain.

Redécollage cette fois avec plus de soleil, mais toujours point de thermique! Je bascule sous le vent avant d'être coincé en France. Grand bien m'en a prit puisque c'est là, en Suisse, qu'il se cachait, le thermique.

Enfin un beau plafond à 3200m dérivant vers les tant convoitées Dents du Midi.

J'y fonce et arrive sur l'épaule ouest à 100m sous la crête. Je m'y fait secoué mais remonte suffisamment pour enfin survoler en soaring à 3300m cette magnifique chaîne. J'y croise une Gin Boomerang venant des Dents Blanches! Son pilote, dans un cocon, est visiblement pressé. Il fait trois petits tours et disparaît en direction de Bellevue.

Arrivé sur la Cime de l'Est, je décide de traverser "ventacul" sur la Croix de Javerne.

J'ai beaucoup perdu de ma superbe sur cette longue transition, et c’est en raclant les fonds de tiroirs que je rejoins "la bosse à Marcel" au dessus d’Ollon.

Je me refais péniblement une santé, et après bien des misères, réussi enfin à traverser sur les falaises d'Aigle. Le vent est défavorable mais une fois du côté de Corbeyrier, je peux remonter en dynamique.

J'accroche enfin la Rionda qui me gratifie de quoi enrouler jusqu'à 2500m. Je cambe la Berneuse et tourne sur Chaudmont, mais plus rien... sans plus attendre je transite sur Malatraix ou je me refais... puis sur le déco de Sonchaux ou ça remonte enfin proprement jusqu'à l'antenne des Rochers.

Maintenant plus rien ne pourra m’arrêter !

C'est vent de cul à Jaman en ça pousse en direction des Avants, encore quelques mètres glanés sur Blonay, pour enfin poser à la maison, à St-Lé.

3h40 de lutte à contre courant c'est épuisant pour 60 Km... mais c'est un condensé de revanche sur la plupart de mes vieux échecs.

Cela faisait 3 fois que les Dents se refusaient à moi, je n'avais jamais réussi à revenir depuis la Croix de Javerne, il y a bien longtemps j'avais du poser à Sonchaux en partant de Leysin et remonter aux Rochers à pied alors que Garfield, Mathieu et les autres passaient sans encombres, j'avais toujours eu le sentiment que de rentrer depuis Malatraix c'était pas cadeau… Alors me refaire dans le même vol de tous ces revers ça a quelque chose de gratifiant. Comme quoi on a tous nos démons.

Par contre j'ai vu passer 2 paras qui visiblement m'ont laissés sur place ! Je dois être un peu léger ...ou démodé...

Dominique Brun